“Avril 2017 : Intensification du développement international de la société par la nomination d’un nouveau Directeur Général : Mme Nawal Ouzren”
“Sensorion ambitionne de devenir un acteur majeur dans le traitement des pathologies de l’oreille interne pour répondre à un besoin médical insatisfait”
« Notre mission : développer des traitements innovants et ciblés contre les pathologies de l’oreille interne associées à des vertiges, acouphènes ou perte auditive… »
"Sensorion obtient la labellisation Pass French Tech et rejoint ainsi un cercle sélectif de pépites technologiques françaises à fort potentiel de développement"

Aires thérapeutiques

L’oreille interne et ses lésions

L’oreille est l’organe de l’audition et de l’équilibre.

Anatomiquement, elle se compose de trois régions :

  • L’oreille externe : Elle est constituée du pavillon et du conduit auditif externe (CAE). Le CAE est fermé par le tympan qui le sépare de l’oreille moyenne. Le rôle de l’oreille externe est de capter et concentrer les ondes sonores tout en jouant le rôle d’amplificateur.
  • L’oreille moyenne : formée de la caisse du tympan et de la chaine des trois osselets qui permet la transmission et l'amplification des vibrations sonores vers l’oreille interne.
  • L’oreille interne : contient 2 organes neurosensoriels :
    • La cochlée, organe de l’audition, contient des cellules sensorielles ciliées ou mécanorécepteurs qui vont capter les vibrations sonores transmises par l’oreille moyenne et vont transformer ce message mécanique en message électrique transmis au cerveau via le nerf auditif.
    • Le vestibule, organe de l’équilibre, est responsable de la détection des accélérations de la tête également perçues par des cellules sensorielles ciliées ou mécanorécepteurs. L’appareil vestibulaire est composé d’un ensemble de capteurs sensoriels spécialisés pour détecter les déplacements ou la position de la tête dans l’espace. Ainsi il contribue à informer en continu le cerveau de la position du corps et de la tête dans l’espace.

L’oreille interne peut être le siège de différentes pathologies dont l’étiologie est variable et généralement mal connue. Il existe différents facteurs susceptibles d’entraîner des lésions de l’oreille interne générant ainsi des troubles de l’audition et/ou de l’équilibre suivant leur origine cochléaire et/ou vestibulaire.

On peut distinguer diverses causes possibles à l’origine de ces altérations :

  • Vasculaire : l’hypertension artérielle (HTA) ou un accident vasculaire cérébral
  • Traumatique : l’onde de choc d’un traumatisme crânien, des traumatismes sonores, un mouchage, un barotraumatisme en plongée
  • Médicamenteuse : les antibiotiques tels que les aminosides ou les macrolides, les salicylés, la quinine et les diurétiques, les sels de platine utilisés en chimiothérapie sont des substances dîtes ototoxiques. Elles provoquent généralement des lésions irréversibles.
  • Infectieuse : infection bactérienne de l’oreille externe ou certaines infections virales de l’oreille interne.
  • Le vieillissement : l’altération physiopathologique des tissus de l’oreille interne liée à l’âge est responsable entre autres de la presbyacousie (diminution de l’audition) et de la presbyvestibulie (hyporéflectivité vestibulaire globale entraînant des pertes d'équilibre) chez les seniors.

On distingue trois grands types de symptômes liés aux atteintes de l’oreille interne :

Leur survenue est susceptible de générer un handicap neurosensoriel qui peut induire chez de nombreux patients une altération considérable de leur qualité de vie.

Côté traitement, l’arsenal thérapeutique actuellement disponible ne propose aucune solution curative. Les traitements palliatifs utilisés sont, pour la plupart, non spécifiques des lésions ou altérations et peinent à combler les besoins médicaux exprimés par les patients.

L’augmentation de l’espérance de vie, la pollution sonore, la polymédication, la chronicisation de pathologies graves telles les cancers sont susceptibles d’augmenter la prévalence des troubles de l’oreille interne et des handicaps neurosensoriels associés. Il apparait donc primordial de pouvoir leur opposer des solutions de prise en charge spécifiques et efficaces. Telle est la mission de Sensorion.