Professeur Christine Petit

Présidente du Conseil scientifique

Christine Petit, docteur en médecine et docteur es-sciences est Professeur au Collège de France, titulaire de la Chaire Génétique et Physiologie cellulaire et Professeur à l’Institut Pasteur. Christine Petit dirige l’unité de Génétique et physiologie de l’audition à l’Institut Pasteur, affiliée à l’Inserm (UMRS 1120) et à Sorbonne-Université. Elle est également Directrice de l’Institut de l’Audition à Paris, France. Entre autres réalisations, le Professeur Petit est à l’origine du déchiffrage des bases génétiques de la surdité humaine, de la découverte de mécanismes moléculaires clés qui assurent la réception et le codage du son par les cellules sensorielles auditives. Elle est aussi à l’origine du déchiffrage des processus pathogéniques qui sous-tendent une variété de troubles auditifs qu’ils soient héréditaires ou liés à l’environnement, qu’ils portent exclusivement sur l’organe sensoriel ou bien aussi sur le cortex auditif. Ces avancées forment aujourd’hui le socle de connaissances sur lequel se fonde le développement de nouvelles approches thérapeutiques. Ses découvertes scientifiques ont valu au Professeur Petit un grand nombre de récompenses prestigieuses, dont le Prix Kavli en Neurosciences, le Prix de l'ARO (Association for Research en Otolaryngology (Etats-Unis)) pour l'ensemble de ses travaux de recherche, le Prix Hughes Knowles (Etats-Unis) pour ses contributions remarquables à la connaissance du système auditif, le Prix Louis-Jeantet de Médecine (Europe), le Prix international « Brain Prize» décerné par la Fondation Grete Lundbeck, le Prix L’Oréal-Unesco pour les Femmes et la Science (Europe) et le Grand Prix INSERM. Elle est membre de l’Académie des sciences de France et des Etats-Unis, et membre de l’Académie de médecine des Etats-Unis.

christine petit

Professor Alain Fischer

Alain Fischer est médecin, spécialiste en pédiatrie et en immunologie. Après un stage postdoctoral à University College, Londres, il a initié une activité indépendante de recherche dans une unité Inserm située à l’hôpital universitaire Necker-Enfants Malades à Paris. Depuis 1991, il a été directeur de l’unité intitulée « développement normal et pathologique du système immunitaire ». Il a été membre fondateur de l’Institut des maladies génétiques « Imagine » qu’il a dirigé de 2009 à 2016, localisé sur le même site. Alain Fischer a été professeur de pédiatrie à l’université Paris-Descartes. De 1996 à 2012, il dirigea le service d’immunologie et hématologie pédiatriques à l’hôpital Necker-Enfants Malades. Alain Fischer est aujourd’hui professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de médecine expérimentale. Les travaux d’Alain Fischer concernent les maladies génétiques du système immunitaire et leur traitement notamment par thérapie génique. Il a reçu le grand prix de l’Inserm, le prix Louis-Jeantet de Médecine en 2001 et le Japan Prize en 2015. Il est membre de l’Académie des sciences et de l’Académie de médecine. 

alain fischer

Docteur Robert Dow

Robert était auparavant Directeur Médical chez PPD Inc et a plus de 37 ans d'expérience dans l'industrie pharmaceutique et biotechnologique. Il a occupé divers postes exécutifs chez Syntex Corporation, Hoffman La Roche et Cell Genesys Inc. Il possède une expérience considérable dans un large éventail de domaines thérapeutiques, du développement préclinique jusqu’au développement clinique de phase III. Il possède une expérience dans les domaines de la toxicologie, de la pharmacocinétique, de la science clinique, des opérations cliniques, des affaires réglementaires, de la sécurité des médicaments et de la fixation des prix et des remboursements. Il a également une expérience considérable des processus réglementaires aux États-Unis et en Europe. Robert est titulaire d'un BSc (Med.Sci), d'un MB ChB, d'un MRCP (Royaume-Uni) et est membre du Royal College of Physicians d’Edinburgh et du Royal College of Pharmaceutical Physicians, Royaume-Uni. 

rob dow

Professeur Paul Avan

Etant physicien et docteur en médecine, Paul Avan a développé des compétences complémentaires pour concevoir des méthodes originales et objectives d'exploration de la cochlée et des voies auditives. Ces méthodes ont été validées sur des modèles de souris mutantes avec des déficits moléculaires précisément définis qui affectent des parties spécifiques de leur système auditif. L'étude de tels modèles relie deux domaines qui partageaient peu de connaissances communes il y a deux décennies, l'audiologie et la physiologie moléculaire. Les tests audiologiques développés par Paul Avan, actuel directeur du CERIAH (Centre de Recherche et Innovation en Audiologie Humaine à l'Institut de l'Audition, Paris, France) ont été appliqués au diagnostic chez les patients, et à la conception de nouveaux équipements électrophysiologiques détectant des paramètres autrefois inaccessibles, comme la pression hydrostatique des fluides labyrinthiques. Dans ce but, Paul Avan a contribué à la création d'une start-up, Echodia, qui construit et distribue des équipements brevetés.

paul avan

Docteur Diane Lazard

Diane Lazard est chirurgien ORL, ancien Chef de Clinique des Hôpitaux de Paris, et Docteur en Neurosciences de l’Ecole Normale Supérieure. Elle a réalisé des post-doctorats en Australie au Bionics Institute, Melbourne, à l’Ecole Normale Supérieure de Paris et à l’Institut des Neurosciences de Montpellier. Sa thématique principale de recherche est la plasticité corticale induite par la surdité, en lien avec le pronostic de l’implant cochléaire. Elle a également travaillé sur l’acouphène et ses traductions centrales. Investigateur Principal Associé au sein d’une équipe de l’Institut de l’Audition, Paris, elle poursuit actuellement ses recherches sur les marqueurs centraux de la variabilité de la compréhension du langage en cas de malentendance. Elle allie également activité chirurgicale et d’enseignement à l’Institut Arthur Vernes, clinique chirurgicale à but non lucratif, à Paris.

 diane lazard

Docteur Hernán López-Schier

Le Docteur Hernán López-Schier a obtenu un doctorat en génétique à l'université de Cambridge (Royaume-Uni). Il a réalisé un postdoctorat avec A.J. Hudspeth à l'université Rockefeller (États-Unis). En 2007, il a commencé une carrière indépendante en tant que chef de groupe junior Ramon y Cajal au Centre de régulation génomique de Barcelone (Espagne). En 2012, il devient chef de groupe senior et directeur d'unité de recherche au Helmholtz Center de Munich (Allemagne). En 2014, il a été chercheur invité au Janelia Research Campus (États-Unis), et en 2019, professeur invité à l'université de Harvard (États-Unis). Il a supervisé 20 étudiants et postdoctorats. Il a reçu plusieurs distinctions et bourses, dont une bourse de démarrage de l’ERC (UE), ainsi que des subventions du Human Frontier Science Program et du National Institutes of Health (États-Unis). Les recherches de son groupe portent sur la biologie sensorielle fondamentale et les dysfonctionnements sensoriels. Son groupe a été le premier à visualiser la régénération des cellules ciliées sensorielles dans leur contexte naturel.

hernan lopez schier

 

Enregistrer